Sarrans, ULTIMATE pleasure!

Publié le par randokid

 




Troisième manche du challenge 2009 sur le lac de Sarrans, il nous faut absolument faire un résultat après un début de saison difficile. Soixante neuf équipages et non des moindres sont inscrits à cette manche Aveyronnaise. Les prè-fishing indiquent tous que la pêche va être difficile. Le départ est donné en fonction des numéros. Nous partons donc dans les premiers concurrents et nous décidons de descendre vers l'aval. Nous pensons que de nombreux concurrents vont monter vers l'amont qui est la partie la plus pêchée du lac en temps normal. Effectivement nous constatons rapidement que nous sommes presque seuls sur un immense parcours qui s'étend de la limite de navigation avale jusqu'à la presque île de Laussac. Nous attaquons d'entrée de jeu sur une zone que nous avions repérée en pré-fishing et qui nous avait pas mal rapportée de perches. Nous prenons rapidement une dizaine de poissons, nous les mesurons tous mais seulement cinq dépassent les 25 cm fatidiques, c'est déjà pas mal, le compteur est débloqué et le moral est là. Mais les perches aussi ont compris et les touches s'espacent. Il nous faut trouver un brochet pour rentrer des points. Nous constatons que la berge gauche est vide de tout concurrent et nous attaquons une pêche en règle de la bordure qui descend très rapidement jusqu'à 20-25 mètres. La première touche enregistrée nous apprend que le poisson se localise entre 14 et 17 m. Le sondeur affiche quelques boules de vifs. Tout à coup Fred annonce « poisson », combat en règle sur la Tenryu Rod bar et un brochet montre rapidement sa tête. Epuisette à l'eau, tout se passe bien et le bec se retrouve rapidement au vivier du Stratos.




C'est cool. Nous continuons notre prospection mélange de leurres et de manié. Nous prenons plusieurs touches loupées qui nous indiquent que nous sommes sur la bonne pêche. Vers 11 heures, nous rentrons un second brochet maillé et il nous reste encore plusieurs centaines de mètres de berges vierges de tout compétiteur, le moral est au beau fixe. 13 heures 30, le troisième brochet maillé de la journée a rejoint le vivier et nous dérangeons les commissaires en plein casse-croûte pour le faire mesurer, 63 cm, 189 points de plus au compteur.




Les échos de radio-pêche nous font penser que nous sommes parmi les premiers. Nous continuons notre traque mais plusieurs bateaux pointent leurs nez sur la zone. Nous passons donc rive droite qui elle reste vierge. Rapidement au sondeur nous constatons la présence de vifs et de perches. Nous en prenons plusieurs mais aucune n'atteint la taille de 25, ça passe pas loin à deux reprises avec des poissons de 24 cm. L'heure passe et sous un soleil de plomb, nous regagnons le port à 16 heures pour la fin de la manche. Nous remettons notre fiche et constatons rapidement que nous ne sommes pas mal du tout. Vers 19 heures, lors de l'apéro officiel les résultats tombent, nous sommes premiers de la manche. C'est la fête pour Cantal Power Fishing qui pour la première fois depuis le début de l'association prend la première place d'une manche et peut enfin espérer un podium après la quatrième place l'an dernier de Pierrot et Vinh à RIEUX-VOLVESTRE. Nous fêtons modérément cette demi-victoire et nous nous couchons après avoir débattu sur la stratégie du lendemain. Le choix est simple pour nous il faut éviter une remontée des deux équipages qui ont trouvé les sandres la veille sur la mise à l'eau. Nous décidons donc d'attaquer sur la même zone qu'eux pour voir!!!!!


Dimanche matin 5 heures, le réveil sonne, la nuit, pleine de rêves (de podium bien sûr) a été courte. A l'ouverture de la porte du chalet nous constatons comme un léger problème, le vent de nord souffle plein pot. Arrivée à la mise à l'eau, c'est la tempête, le lac est bien remué. On prend le départ dans les derniers suite à l'inversion de la veille. Nous ne changeons rien à notre plan d'attaque, recherche des sandres sur la plage, tout près de Lolo-Ludo et Vinh-Stéphane. On a bien du mal à garder la dérive avec le Stratos. L'écho affiche du fish entre 6 mètres et 9 mètres, premier coup de ligne et Fred prend une big tape. Je saute sur l'épuisette mais nous constatons rapidement que nous n'en aurons pas besoin, c'est un sandre non maillé qui remonte à la surface, on redecends rapidement les leurres et touche pour moi, c'est pas bien lourd, encore une fois une perche non-maillée arrive au bateau. Nous voyons Stéph et Vinh faire un poisson et demander les commissaires puis plus rien. 08H30, nous mettons notre plan tactique décidé la veille en route, nous changeons de stratégie et décidons de revenir sur nos postes à becs. Nous constatons rapidement que ça va être dur car le lac en aval est démonté. Des vagues par moment impressionnante nous arrivent pleine bille et rapidement nous voyons que nous ne pourrons pas pêcher cette zone. Nous décidons de remonter en amont pour trouver ce poisson maillé dont nous avons absolument besoin pour espérer rester sur le podium. Nous trouvons un poste à l'abri qui nous montre pas mal de poissons au sondeur. Rapidement nous enchaînons plusieurs perches mais encore une fois, elle ne dépassent pas 24, c'est la "chianlise", il est 10h30, il ne reste qu'une heure, il va falloir trouver une solution. Fred m'indique qu'il connait plus haut un poste qui pourrait tenir des sandres puisque régulièrement occupé par des locaux aux vifs. Nous y arrivons rapidement et constatons qu'il n'y a aucun bateau dessus. Les commissaires sont juste à côté ce qui est bon signe en cas de prise car vu le temps qu'il reste cela nous évitera de courir les chercher. A 16 mètres sur une structure nous constatons la présence de pas mal d'échos, opération drop-sot pour moi et manié pour Fred. Tout à coup touche violente sur le drop, le fish est bien féré et commence à remonter vers le boat. Je sens rapidement que c'est un sandre et que ça doit être maillé. Fred maîtrise sans problème l'épuisette et un crie de joie déchire les gorges de la truyère. Le fish tant attendu est là, les commissaires qui ont assisté en directe live à la prise se dirigent déjà vers nous, le poisson est dans la goulotte de mesure, 51 cm, 153 points nos yeux commencent à briller, ça sent bon. Malheureusement notre rêve est de courte durée car nous apprenons que l'équipage Daïwa Alain- Patrick vient de renter un brochet de 71 cm qui leur fait prendre le bonus de 100 points pour l'espèce.

 Ca va se jouer à pas grand chose pour le classement général. Retour à la mise à l'eau, remise des fiches et déjà les premiers bruits de couloirs parcourent la plage. Des équipages ont rentré plusieurs sandres, les seconds de la veille semblent avoir rentré encore trois perches et le bonus bec est confirmé pour Alain et Patrick. L'attente va être longue avant l'annonce des résultats. Heureusement le chargement et le rangement du bateau occupent nos esprit et après une bonne douche, nous descendons à la remise des prix. Remise des prix qui se fait attendre et qui entretient chez nous cette angoisse perceptible sur nos visages, le podium qui était si près risque de nous échapper de peu et le jour de l'anniversaire à Fred ce serait « con » de ne pouvoir lui faire ce cadeau là. L'organisateur prend enfin le micro à 14 heures pour commencer les discours officiels. 14H20, l'annonce du classement est engagée. «  Le troisième est l'équipage...................................n° 13, Fred a percuté que c'était bon pour nous, pour ma part, je dois être ailleurs et c'est à l'annonce de nos sponsors que je comprends que c'est bon nous allons enfin monter sur le podium après un début de saison bien difficile.









 Pur moment de bonheur que de prendre place sur cette marche. Nous recevons notre trophée ainsi qu'un chèque cadeau de 100 €. Nous décidons de faire don de notre chèque à l'école de pêche de l'Aveyron afin d'acheter un peu d'équipement pour les gamins. Nous profitons pleinement de ce cours instant et regagnons le buffet servi par les organisateurs. Toute l'après-midi nous flânons dans le secteur et recevons les félicitations et encouragements de nombreux équipages, c'est ça aussi l'ambiance du Challenge. A 17 heures, après quelques derniers au revoir nous nous décidons quand même à rentrer sur AURILLAC. Un bien beau week-end pour Cantal Power Fishing. Nous tenons encore une fois à remercier nos sponsors et partenaires ULTIMATE-FISHING, weegwam.fr, ABP 19, le conseil général du Cantal, la mairie de ST GERONS, le camping du Puech des Ouilhes, Esso ST PAUL DES LANDES, les carrières GINIOUX sans qui notre participation à l'ensemble du challenge serais compromise. Prochain rendez-vous dans quinze jours sur le Tarn à AIGUELEZE.


Félicitations à tous les autres équipages cantaliens qui ont très bien réussi ce week-end!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

GascognyW 09/09/2009 00:56

Bravo les gars, bonne continuation.LE Gascon

franck 08/09/2009 21:04

Bravo les gars pour ce podium, c'est bon pour le moral, et ça boost pour les manches suivantes. Avis aux autres écuries, le team ultimate fishing, arrive en force!En tout cas encore bravo et merci pour flo

Frèd 08/09/2009 20:38

Bravo franck et frèd ( bon aniversaire un poil en retard )Ce fut un weekend enrichissant !!Merde pour vos prochain challenge !!Dommage qu'on est pas plus parler !!Rdv à st étienne normalement !!frèd !!